Pur comme un blog de bière!




lundi 8 août 2011

Une bière: La Kriek Mort Subite.


A une époque où pratiquement tout les gros fabricants de bières proposent des produits aromatisés aux fruits rouges (avec plus ou moins de succès), rien ne vaut une vraie kriek fraîche.
Et même s'il est vrai que la « Kriek Mort Subite » est plus une bière industrielle qu'une kriek artisanale, elle reste néanmoins un produit honnête et agréable à boire.
C'est en 1970 que la brasserie De Keersmaeker racheta le célèbre bar bruxellois « A la mort subite » et donna ce nom à ses bières.
Nom qui vient non pas de l'effet produit par l’absorption de certains breuvages du café mais d'un vieux jeu de bar.

La « Kriek Mort subite » est une bière de fermentation spontanée reposant sur la macération de cerises acides dans un lambic et qui titre 4,5°.
Dotée d'une mousse moyenne finement rosée qui s'effondre lentement, la bière dévoile une robe transparente brillante de couleur rubis.
Au nez immédiatement s’échappent des effluves furtives acides et vineuses, ensuite apparaît un doux arôme de cerise sucrée.
En bouche, on retrouve la cerise évoquée olfactivement, l'amertume est très légère, on perçoit principalement la douceur du produit.

Bière à ranger dans la catégorie des kriek douces, la « Kriek Mort Subite » se boit facilement avec son faible degré d'alcool.
Les kriek ayant beaucoup de succès auprès du public, une brasserie belge a même décider d'en créer une hallal !


Aucun commentaire: