Pur comme un blog de bière!




dimanche 8 novembre 2015

Une bière: La Brooklyn Lager.

New York, porte d'entrée des États-Unis, a vu arriver et s'installer des immigrants du monde entier. Parmi ceux-ci, des allemands et des britanniques qui ont amené l'art du brassage dans ce nouveau monde et ont permis l'installation de nombreuses brasseries.
Ainsi la « Grosse Pomme » comptait dans les années 1920 prés de quatre vingt entreprises brassicoles en activité dont une cinquantaine dans le quartier de Brooklyn, lieu à forte immigration allemande.
Avec l'arrivée de la Prohibition, tout changea et petit à petit, le déclin des brasseries artisanales commença jusqu'en 1976 qui vit la fermeture des derniers lieux de brassage new-yorkais.
Cependant, en 1987, des passionnés relancèrent l'histoire de la bière à New-York en créant la « Brooklyn Brewery ».
Aujourd'hui, la brasserie produit environ 255000 hl de bière par an avec une vingtaine de références dont une bonne dizaine de bières dans une gamme traditionnelle disponible toute l'année.

La « Brooklyn Lager » est une bière de basse fermentation titrant 5,2°. Dotée d'une mousse crémeuse aux reflets roux peu stable, notre américaine s'habille d'une robe orangée trouble.
Dégageant des effluves levurées et citronnées, elle possède un goût équilibré de malt finement grillé ainsi qu'une belle et longue amertume.


Bien qu'appliquant des techniques traditionnelles, la « Brooklyn Brewery » est entrée dans la modernité. En effet, la consommation électrique de son bâtiment provient entièrement de l’énergie éolienne.

Aucun commentaire: